Couleur du diamant (Colour)

couleur-diamant-blanc

 

Informations sur la couleur du diamant

 

La très grande majorité des diamants vendus en joaillerie ont une couleur qui varie de l'incolore parfait à une légère teinte de jaune. Les degrés de blanc sont classés sur une échelle qui va de D (le plus incolore) à Z (le plus teinté jaune). Cette information sur le degré de blanc d'une pierre, très importante à savoir lors de l'achat d'un diamant, est notée et indiquée sur les certificats de qualité et d'authenticité délivrés par les laboratoires GIA, HRD et IGI.

 

 

Qu'appelle-t-on la couleur lorsqu'il s'agit d'un diamant blanc ?

 

Le diamant est une pierre incolore scintillant des mille éclats de l'arc-en-ciel. La plupart du temps, les diamants naturels sont plus ou moins blancs. Les teintes allant de l'incolore au jaune donnent la définition de la couleur du diamant. Lorsque la teinte légèrement jaune dépasse un certain seuil, le diamant n'est plus considéré comme blanc mais comme un diamant « fancy color », c'est-à-dire un diamant coloré. La couleur est un des quatre « C » qui servent de critères à la norme internationale pour classer les diamants : Carat (poids), Clarity (pureté), Cut (taille), Color.

 

Comment définir la couleur d'un diamant ? L' échelle de graduation des teintes de couleur d'un diamant blanc.

 

La notation la plus couramment utilisée a été définie par le GIA, le Gemmological Institute of America, et est composée de lettres allant de D à Z. Le D est la valeur la plus parfaite et la Z la plus jaune et donc la moins bonne sur l'échelle des diamants blancs.

 

D ou Blanc exceptionnel + (anciennement appelée « Jager »)


Ce sont les diamants les plus blancs. Aucune couleur n'est perceptible par l'oeil du spécialiste, sous aucun angle. Ils sont donc considérés comme incolores et donc parfaits et exceptionnels.

 

E ou Blanc exceptionnel (anciennement appelée « River »)


Presque aussi exceptionnel que les D, les diamants E sont incolores à l'œil nu. Il est nécessaire d'utiliser des échantillons de référence pour déterminer si le diamant est de couleur D ou E en fonction d'une très petite nuance que seul un spécialiste peut déterminer. Comme pour le D, les diamants E font partie des pierres les plus blanches.

 

F ou Blanc extra +


Les diamants F sont pratiquement incolores, mais n'ont pas la blancheur exceptionnelle du D ou du E. Un très léger jaunissement n'est décelé que sous un certain angle par l'œil d'un expert. Ce sont les diamants qui sont le plus souvent utilisés dans la haute joaillerie.

 

G ou Blanc extra (anciennement appelée « Top Wesselton »)


Comme pour le F, la couleur de la pierre est extrêmement faible et seulement perceptible sous un certain angle par un expert. C'est la première qualité vendue dans les belles bijouteries traditionnelles. À l'oeil nu, ces diamants apparaissent incolores une fois taillés et montés sur un bijou.

 

Exigez pour ces couleurs de D à G un certificat indépendant et reconnu (GIA, HRD ou IGI) attestant de la qualité de ces blancs rares.

 

H ou Blanc (anciennement appelée « Wesselton »)


Même si la couleur des diamants H n'est pas visible de face, elle est particulièrement nette quand un expert la regarde de côté. La teinte de jaune reste néanmoins très faible et n'est vraiment perceptible à l'oeil nu qu'en comparaison avec un diamant supérieur une fois monté.

 

I ou Blanc nuancé (anciennement appelée « Top Crystal »)


À partir des diamants I, la teinte est visible de face pour un oeil averti. Cependant elle reste encore suffisamment faible pour passer inaperçue si le diamant est très bien taillé pour donner un maximum d'éclat à la pierre.

 

Ce sont de très beaux diamants blancs (dits "near colorless"), au-dessus de la qualité dite "commerciale". Certificat toujours recommandé pour les diamants blancs supérieures à un carat.

 

J ou Blanc nuancé ( anciennement appelée « Crystal »)


Les diamants J, comme les I, ont une teinte visible de face par un oeil exercé : les diamants J paraissent plus chauds et plus doux à l'oeil. La teinte jaune peut être contrebalancée par un sertissage sur une monture en or jaune. 

 

K-L ou Légèrement teintée (anciennement appelée « Top Cape »)


Les diamants légèrement teintés sont facilement reconnaissables. La teinte est visible par un oeil même non exercé, même si les plus petits paraissent encore blancs pour un amateur. Les diamants de ces couleurs paraissent encore blanc à l'oeil nu pour un non professionnel s'ils sont de petite taille (au-dessous de 0,10 carat) mais au-dessus de 0,10 carat une saturation en couleur se manifeste.

 

M-Z ou Teinté, jaune très pâle (anciennement appelée « Light Cape », « Cape » ou « Dark Cape » selon la coloration)


Les diamants teintés sont très facilement identifiables, la teinte est immédiatement visible et tend clairement vers le jaune. Leur teinte peut être un peu atténuée sur un bijou en or jaune , mais la différence avec un diamant de couleur supérieure sera facilement détectable.

 

Comment choisir la couleur de son diamant lors d'un achat ?

 

Conseil du diamantaire

 

Plus un diamant est blanc, plus il est étincellant. La raison d'être d'un diamant est de briller de mille feux. C'est pourquoi en tant que diamantaires, nous vous recommandons d'être très exigeants sur ce critère, même si en premier lieu, il faut déjà vous assurer de choisir un diamant avec une belle qualité de taille (notée Excellent ou Very Good par les certificats GIA, HRD ou IGI). La blancheur du diamant viendra renforcer l'éclat d'un diamant bien taillé, mais elle ne peut contrebalancer le manque de vie d'une pierre mal taillée. Enfin, si vous devez faire un compromis entre la couleur et la pureté, nous vous recommandons de privilégier la blancheur de la pierre à sa pureté, à condition de ne pas descendre dans des puretés inférieures à SI2, voir SI1 pour les pierres à partir de 0,70 carat. En effet la blancheur d'un diamant se voit plus facilement à l'oeil nu que sa pureté, sauf si les impuretés sont très marquées (pierres dîtes piquées : P1, P2, P3, P4, aussi appelée I1, I2, I3 et I4).

 

Conseil du joaillier

 

Le choix de la couleur de la pierre dépend de la couleur du métal sur lequel le diamant sera serti. Plus le métal sera blanc, tel que l'or blanc ou le platine, plus les pierres incolores (D, E, F, G) seront idéales. Un métal blanc magnifiera l'éclat et la blancheur du diamant. L'or jaune permet quant à lui de contrebalancer la teinte d'un diamant légèrement jaune par effet de contraste. Une fois sertis sur un bijou, les diamants de milieu de gamme (H, I, J) peuvent donc apparaitre comme neutre s'ils sont bien taillés (taille notée Excellent ou Very Good par le GIA, HRD ou IGI). 

 

 

Pour mieux savoir quelle couleur de diamant privilégier, nous vous invitons à lire notre article sur Quelle couleur de diamant choisir ?

 

Et pour combiner au mieux ces critères de couleur et de pureté, nous vous conseillons de lire notre article Quel critère de qualité privilégier pour votre diamant ?

 


Nos Intemporels

 

D'où vient la couleur d'un diamant ?

 

La couleur du diamant peut être naturelle ou artificielle. Les diamants des mines ont une teinte allant naturellement de l'incolore au brun. Il est toutefois possible de modifier la couleur de ces diamants par différents procédés. Il existe aussi des diamants synthétiques dont la couleur est entièrement paramétrable.

 

Origine naturelle de la couleur des diamants des mines

 

Les diamants des mines sont d'origine naturelle. Ils se sont créés il y a plusieurs millions d'années dans le manteau terrestre ou bien lors d'une collision avec un astéroïde : le carbone s'est cristallisé sous la chaleur et la pression, et a formé une gemme. Les diamants les plus purs ne comportent que du carbone qui réfracte toutes les couleurs et n'en absorbe aucune. Cependant le carbone n'est pas forcément le seul élément présent dans la pierre : il peut contenir aussi d'autres éléments qui vont avoir un impact sur la couleur de la pierre. La teinte jaune la plus courante est par exemple due à la présence d'azote, élément qui réfracte légèrement la couleur jaune du spectre lumineux.

 

Les traitements de couleur pour les diamants traités

 

Un diamant peut être traité pour modifier sa couleur, il est alors qualifié de « colour enhanced ». Deux des techniques utilisées sont la thermo-pression (HTHP) et l'irradiation. La première permet grâce à de très hautes température et pression d'éclaircir la couleur d'un diamant un peu trop jaune. La seconde est plutôt utilisée pour créer des couleurs plus marquées pour faire rentrer le diamant dans la catégorie des diamants de couleur. Afin d'être sûr que la couleur de votre diamant est naturelle, sans aucun traitement, achetez toujours un diamant certifié par un des 3 grands laboratoires : GIA, HRD et IGI. Sur le certificat, vérifiez qu'il n'est pas mentionné de traitement HTHP ou irradiation. Si rien de cela n'est mentionné, la couleur de votre diamant est bien naturelle.

 

La couleur des diamants synthétiques

 

Les diamants synthétiques, ou diamants artificiels, sont créés en laboratoire. Il est alors possible de créer des diamants « parfait » en limitant les inclusions d'azote qui donnent la teinte jaune. Il est également possible de paramétrer la couleur du diamant en ajoutant des inclusions d'éléments divers tels que de l'azote, de l'ammoniaque ou du bore. Il est aussi possible de faire des couleurs qui n'existent pas dans la nature. Afin d'être sûr que votre diamant est bien d'origine naturelle, et non pas de synthèse, achetez toujours un diamant certifié par un des 3 grands laboratoires : GIA, HRD et IGI. Sur le certificat, vérifiez qu'il est bien mentionné : "Natural Diamond" (Diamant naturel).

 

Comment voir les nuances de couleur d'un diamant ? A la loupe ? A l'oeil nu ?

 

Pour observer la couleur d'un diamant, il est conseillé d'avoir les yeux reposés. Il n'est pas obligatoire d'utiliser une loupe, même si celle-ci est une aide bienvenue et facilite l'observation des gemmes.

 

La seule nécessité est de faire attention à la lumière, et en particulier à sa température. Elle doit correspondre à 7 000° kelvin, soit l'équivalent de la lumière naturelle du jour en direction du Nord. Elle doit être limitée en UV et en rayonnement bleu, il vaut mieux éviter la montagne et le bord de mer en condition naturelle, et les néons en intérieur par exemple. Le meilleur choix est d'utiliser une lampe à lumière froide, à LED, qui reproduit le mieux la lumière naturelle.


Autre élément indispensable : un support blanc, généralement un carton blanc plié à 90°. Les nuances du diamant apparaissent lorsqu'il est regardé sous tous les angles.

 

Comment reconnaître et identifier le degré de teinte de couleur d'un diamant ?

 

Il n'est pas évident de voir à l'oeil nu le degré de teinte des diamants blancs. En plus de l'observation sur une surface blanche, il est souvent nécessaire de le comparer à d'autres pour déterminer sa teinte exacte. Le plus courant est d'utiliser une méthode comparative grâce à un ensemble de pierres témoins correspondant à l'échelle conventionnelle. Un diamant témoin est placé à côté du diamant à identifier. Le témoin se trouvant à la limite de la valeur, il suffit de monter ou de descendre l'échelle en fonction de la différence observée jusqu'à obtenir une équivalence.

 

Quel est l'impact de la couleur d'un diamant sur son prix ?

 

Plus le diamant est incolore, plus grande est sa valeur et plus il est cher. Pour les diamants légèrement teintés, le prix peut varier du simple au double en fonction du degré de teinte. Plus le diamant est jaune, plus il perd de la valeur, même si la couleur est moins perceptible après la taille et une fois la pierre sertie sur un bijou.

 

Qu'est-ce qu'un diamant de couleur dite « Fantaisie » (« Fancy Color ») ?

 

Un diamant de couleur particulière, aussi appelé « fancy color diamond » en anglais, est un diamant se trouvant hors de la nomenclature vue précédemment. En fait il existe des diamants de toutes les couleurs, et notamment dans la continuité de la teinte des diamants blancs. Ces diamants ont une couleur franche allant du jaune au brun et dûe aux inclusions d'azote dans leur structure.

 

Echelle d'intensité de la teinte des diamants de couleur

 

Au-delà de la gamme Z, il existe six échelons allant du plus clair au plus foncé selon le GIA : Fancy Light Fancy Fancy Intense Fancy Vivid Fancy Deep Fancy Dark. De Fancy Light à Fancy Vivid, les couleurs sont plus ou moins intenses sur la même couleur : le jaune. Fancy Deep et Fancy Dark correspondent à la couleur brune que peut aussi couramment avoir un diamant naturel.

 

Le prix des diamants de couleur

 

Hormis les diamants de couleur exceptionnels et historique qui battent les records en salle des ventes, la valeur des diamants de couleur varie selon la teinte. Les Fancy diamonds ont une moindre valeur par rapport à un diamant blanc, même si certaines teintes sont recherchées et rares. De manière générale, les diamants bruns et jaunes sont les plus présents dans la nature, mais ce sont aussi les moins coûteux et les moins recherchés dans la joaillerie et la bijouterie.

 

Voir aussi les 3 autres critères d'évaluation du diamant

 

Carat (Poids du diamant)

 

Cut (Taille du diamant)

 

Clarity (Pureté du diamant)

 

Et également 

 

Shape (Formes du diamant)

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer